Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Nos villages / Anlier
Actions sur le document

Anlier

Anlier

Anlier existait en 1065 comme l'atteste un document de l'époque par lequel Adèle, comtesse d'Arlon, veuve de Waleran 1er et fille de Thierry 1er, duc de Haute Lorraine, abandonne ses droits à la nomination du curé d'Anlier à l'abbé de Saint-Hubert.


La paroisse comprenait les villages d'Anlier, Habay-la-Neuve, Vlessart, Louftémont et Behême.

L'église actuelle a été rebâtie au 16ème siècle par l'abbé Nicolas de Valansart ( 1577).

Le vicariat de Habay-la-Neuve a été séparé d'Anlier sous le pastorat de l'abbé Henri Grandjean nommé à Anlier en 1628. C'est à ce moment que l'épidémie de peste ravagea la paroisse.

Les querelles entre le curé d'Anlier et le vicaire de Habay-la-Neuve ont duré des dizaines d'années.

En 1711, lorsque M. DOSSOGNE, curé d'Anlier, parvint à faire partir le vicaire de Habay-La-Neuve, M. TOUSSAINT, on vit des femmes conférer les sacrements (baptêmes, enterrements). C'est en 1804 que Habay-la-Neuve et Vlessart sont érigés en cure.

Au début du 19ème siècle, la tour de l'église a été reconstruite ainsi que le mur du cimetière.

La maison de l'école joignait le cimetière. Elle était petite et mal située. On construisit la nouvelle école en 1848. La même année, le pavé actuel a été posé à l'intérieur de l'église de même que l'allée du cimetière.

Visitez le site internet concernant les locations de chalet et ski de fond : www.anlier.be