Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Nos villages / Nantimont
Actions sur le document

Nantimont

Nantimont

Charmant hameau, Nantimont et ses alentours ont connu une occupation dès le premier siècle de notre ère. Des traces auraient été retrouvées le long de la route d'Etalle au lieu-dit "le trou au sable" en 1876. Mais plus récemment, c'est à Mageroy qu'une villa gallo-romaine a été découverte. Occupée entre le 1er et le IVème siècle, elle est toujours en cours de fouille.

Il faudra attendre 1317 pour trouver la première mention de Nantimont dans un texte. Ce dernier explique que Messire Jean du Châtelet reçoit divers fiefs des comtes de Chiny pour récompenser ses services. Au XVIIème siècle, un document nous fournit d'autres renseignements intéressants : le hameau compte 12 foyers, appartient à la prévôté d'Etalle et à la paroisse d'Etalle. En 1672, Nantimont est érigé en Seigneurerie avec la haute, moyenne et basse justice et une certaine autonomie communale pour les habitants qui purent enfin élire leur mayeur et leurs échevins. Au milieu du XVIIIème siècle, la seigneurerie est rachetée par le gouverneur, qui la revend ensuite à l'abbaye d'Orval en 1758. A cette époque, Nantimont compte 9 maisons, 16 laboureurs (les femmes et les enfants n'étant pas comptabilisés).

En 1823, Nantimont est séparé d'Etalle pour être rattaché à la paroisse et à la communauté d'Habay-la-Vieille. Depuis, Nantimont et Habay-la-Vieille ont connu un destin similaire. Bien que la section souffrit souvent de son éloignement, elle est aujourd'hui un village respirant la quiétude de la campagne gaumaise.

Sous mots clés standards ,